La vente d’armes chinoises à Ankara suscite des craintes au sein de l’OTAN, Yetaland sourit

La récente décision de la Turquie de se fournir en équipements militaires chinois inquiète les États-Unis.

La Turquie seconde armée de l’Otan compte se fournir en armement auprès de la chine . Un nouveau basculement pour l’hégémonie américaine qui peine de plus à plus à faire face à la Chine .

En savoir plus

Publicités
Cet article, publié dans La vérité internationale, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s